Aller au contenu

Apprentissage

Fiche outil : APPRENTISSAGE

Le contrat d'apprentissage

Pour qui?

Pour devenir apprenti, il faut être âgé de 16 à 29 ans au début du contrat d’apprentissage et être reconnu apte à l’exercice du métier lors de la visite médicale d’embauche.

Dans certains cas définis par le législateur, l’entrée en apprentissage au-delà de 29 ans révolus est possible pour :

  • les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu dans le cadre de contrats d’apprentissage successifs,
  • les travailleurs handicapés,
  • les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise, à la suite d’une rupture de contrat pour raison indépendante de l’apprenti,
  • les sportifs de haut niveau.
 

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail, en CDD ou CDI. Vous aurez donc un statut de salarié.

2022 Nuage de mot apprentissage

L'apprenti, un salarié à part entière

CONTRAT DE TRAVAIL

Comportant toutes les mentions obligatoires prévues par la réglementation.

CONGES PAYES

5 semaines de congés payés.

VISITE MEDICALE D’EMBAUCHE

Déclarant l’apprenti apte au travail.

45 JOURS EN ENTREPRISE

Pour vous assurer que votre engagement mutuel est satisfaisant.

REPRESENTATION

Possibilité d’adhérer au syndicat de son choix et de participer, dès 16 ans, aux élections des comités d’entreprise et des délégués du personnel.

AUTRES AVANTAGES ET DROITS

Les autres avantages des salariés (ticket restaurant, prise en charge d’une partie des titres de transport, intéressement, etc) sont également accordés à l’apprenti, qui cumule, par ailleurs, des heures au titre du compte personnel de formation.

La rémunération

La rémunération minimale

L’apprenti.e perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du Smic. 

Ces montants peuvent être majorés si un accord collectif applicable dans l’entreprise fixe une rémunération minimale plus élevée.

Salaire minimum apprenti

Des accords de branche plus favorables

Il existe un accord de branche du secteur Sanitaire-Social et Médico-Social qui précise que :

2° Pour les jeunes âgés de 18 à 20 ans :
a) À 50 % du salaire minimum de croissance pendant la 1re année d’exécution du contrat.
b) À 60 % du salaire minimum de croissance pendant la 2e année d’exécution du contrat.
[…]

3° Pour les jeunes âgés de 21 à 25 ans :
a) À 65 % du salaire minimum de croissance ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la 1re année d’exécution du contrat.
b) À 75 % du salaire minimum de croissance ou, s’il est supérieur, du salaire minimum conventionnel correspondant à l’emploi occupé pendant la 2e année d’exécution du contrat.

Accord du 9 septembre 2020 relatif à la formation et au développement des compétences. Etendu par arrêté du 2 juillet 2021 JORF 18 sept. 2021

Simulateur de rémunération & de coût

Côté employeur

  • Combien coûte le salaire d’un.e apprenti.e?
  • L’employeur a-t-il droit à des aides?

Côté apprenti.e

  • Je souhaite signer un contrat d’apprentissage, combien vais-je gagner?

La réglementation et les aides à l'embauche​

La réglementation, concernant le contrat d’apprentissage, dépend également du statut de l’employeur, public ou privé. 

Vous trouverez dans les fiches techniques juridiques ci-dessous les caractéristiques du contrat, les règles de rémunération, les aides aux apprentis, les aides aux employeurs, les procédures et le rôle du maître d’apprentissage.

Apprentis sans contrat : droits et financement des CFA

Sur décision du CFA, les jeunes qui n’ont pas encore trouvé un employeur peuvent débuter leur formation au CFA durant 3 mois maximum. Cette possibilité est ouverte aux jeunes de 16 à 29 ans révolus et aux jeunes de 15 ans qui ont achevé la scolarité du 1er cycle secondaire. Pour en savoir plus 

Apprentissage AIDE SOIGNANT - Aide spécifique

LOGO CD64

Cet appel à candidature est à destination des établissements et services implantés dans les Pyrénées-Atlantiques suivant :

  • Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) et Résidences Autonomie.
  • Les Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) /futurs Services Autonomie à Domicile.
  • Les Etablissements et services pour personnes Handicapées (FH, FV, SAMSAH, SAVS, FAM)
  • Les groupements d’employeurs (sous conditions).

La structure candidate doit nécessairement être habilitée à l’aide sociale.

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES  : 15 MAI 2022

Mise à jour – Septembre 2022