Aller au contenu

BTSa STA - Sciences et Technologies des Aliments

Objectifs du BTS STA

BTS STA Facebook

Le détenteur d’un BTSa Sciences et Technologies des Aliments (STA), est avant tout un technicien de niveau BAC +2, ayant acquis la maîtrise du procédé et du produit.

Il sera rodé à la planification et à la coordination des différentes phases du « process » de production en répartissant le travail au sein d’une ou plusieurs équipes dont il aura la responsabilité. Il saura veiller au respect de la qualité, des délais, des quantités et des coûts de production.

Le poste de Technicien en Industrie Agro-alimentaire comporte trois fonctions prépondérantes : la conduite d’un atelier de production dans le respect de la réglementation en vigueur, l’animation et le management d’une équipe de travail, la collaboration et la communication.

Etudiants en programmation de la Micro-cuve

Grâce au Laboratoire agro-alimentaire du Lycée Errecart, l’étudiant a l’opportunité de mettre en pratique, dès sa 1ère année en post-bac, tous les acquis théoriques des cours magistraux. Il s’implique dans la production de l’atelier en partenariat avec de nombreuses PME ou entreprises agricoles en recherche de développement et d’innovations.

Anabiotec
Anabiotec

Les enseignements en BTS STA

Des capacités générales

Tout d’abord, l’étudiant.e suit un tronc commun à l’ensemble des filières de BTSA. Il-elle doit être capable de :

  • S’exprimer, communiquer et comprendre le monde.
  • Communiquer dans une langue étrangère (anglais ou espagnol).
  • Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser.
  • Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données.

Des capacités professionnelles propres au BTS STA

Ensuite, l’étudiant.e suit des enseignements spécifiques.

Le/la titulaire d’un BTSA STA doit être capable de :

  • Analyser l ‘entreprise dans le système alimentaire.
  • Analyser et gérer un atelier de production sur le plan technique.
  • Raisonner un processus de transformation de produits alimentaires en respectant la réglementation et les procédures.
  • Concevoir un produit répondant aux attentes internes et externes.
  • Contrôler la qualité physico-chimique, microbiologique et organoleptique du produit.
  • Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en sciences et technologies des aliments pour faire face à une situation professionnelle.

Module d'initiative locale (MIL)

Le module M71 ou Module d’initiative locale (MIL) vise à permettre le développement d’une compétence professionnelle ou d’une ouverture sur des réalités sociales ou culturelles, sur des sciences ou des technologies contemporaines. Il correspond à un volume horaire de 87 heures/élèves.

Les MIL sont des modules locaux élaborés et mis en œuvre à l’initiative des établissements.

Il répond à des objectifs précis, complémentaires des modules définis par le référentiel de formation, en cohérence avec eux et avec le niveau du diplôme.

Les stages

12 semaines de stage

Pendant les 2 années de formation, ce sont au total 12 semaines de stage qui sont proposées aux étudiants.

Un stage à l'étranger

4 semaines sont consacrées à un séjour à l’étranger en fin de 1ère année au sein d’une exploitation agricole ou d’une entreprise liée au secteur agricole.

Que faire après un BTS ANABIOTEC? - Les débouchées

Entrer dans la vie active

Le/la technicien.ne supérieur.e STA peut travailler comme :

  • chef.fe de ligne de fabrication,
  • technicien de laboratoire d’analyses,
  • responsable de production,
  • contremaître d’atelier,
  • technicien recherche et développement,
  • animateur logistique,
  • technicien qualité sécurité environnement…

Poursuite d'études

Environ 50% des diplômés choisissent de poursuivre leurs études. Plusieurs possibilités :

  • Une certification de spécialisation agricole (CS) en un an ;
  • Un autre BTSA en un an ;
  • Une licence pro dans le secteur de l agroalimentaire, du commerce, en qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement, en innovation alimentaires…
  • Une école vétérinaire ou une école d’ingénieur agronome en admissions parallèles ou après une classe prépa post-bac +2 (ATS)

PARCOURSUP 2023

calendrier parcoursup 2023

Parcoursup est la plateforme en ligne d’admission post-bac.

Vous pouvez cliquer sur le lien ici.

Que vous soyez lycéen ou étudiant en recherche d’une réorientation, voici le calendrier pour candidater dans l’enseignement supérieur à la rentrée de septembre 2023.
  • 20 décembre 2022 : ouverture du site d’information parcoursup.fr avec le moteur de recherche des formations ;
  • 18 janvier 2023 : ouverture de la plateforme Parcoursup et formulation des vœux ;
  • 8 mars 2023 : date limite de la formulation des vœux ;
  • 6 avril 2023 : date limite pour compléter son dossier et confirmation des vœux ;
  • 1er juin 2023 : lancement de la phase principale d’admission (réponses des formations).

Pour ceux qui ne reçoivent pas de propositions d’admission, la phase complémentaire sera ouverte de la mi-juin jusqu’au 13 juillet 2023.

Adaptations et aménagements pédagogiques​

Les élèves ayant besoin d’adaptations et/ou d’aménagements pédagogiques, par exemple des troubles de l’apprentissage (trouble dys, TDAH…) sont accueillis avec bienveillanceUne équipe pédagogique dynamique accompagne chaque jeune.

L’objectif étant d’accepter les difficultés de l’élève et de l’aider de façon équilibrée, vers sa réussite, quel que soit son âge et sa classe.

Mise à jour septembre 2022