Aller au contenu

BTSa Gestion et Protection de la Nature (GPN)

Objectifs du BTS GPN

BTS GPN facebook

Le BTS Gestion et Protection de la Nature (GPN) est une formation bac+2 qui vise à former des spécialistes des espaces naturels

En premier lieu, il s’implique à préserver, voire même restaurer quand cela est nécessaire, les richesses et diversités écologiques de sites. Ensuite, il sensibilise le grand public à leur vulnérabilité. Enfin, il respecte aussi certains enjeux économiques liés à ces zones « remarquables ».

Les activités du Technicien supérieur s’articulent autour de 3 axes majeurs :

  • L’espace et son patrimoine « naturel »,
  • Les projets de gestion, de valorisation et d’animation du Territoire,
  • Les acteurs de l’espace : élus, exploitants agricoles, agents de l’Administration, scientifiques, sans oublier le grand public et sa forte demande actuelle.

C’est au travers de partenariats étroits (Communauté d’Agglomération, CREN Aquitaine, CRPF Aquitaine, ONF, CPIE…) que le Lycée Jean Errecart forme ses étudiants à analyser et à prendre en compte les logiques des acteurs présents sur un territoire.

Les enseignements en BTS GPN

Des capacités générales

Tout d’abord, l’étudiant suit un tronc commun à l’ensemble des filières de BTSA. Il doit être capable de :

  • S’exprimer, communiquer et comprendre le monde.
  • Communiquer dans une langue étrangère (anglais ou espagnol).
  • Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser.
  • Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données.

Des capacités professionnelles propres au BTS GPN

Ensuite, l’étudiant de BTS GPN suit des enseignements spécifiques.

Le titulaire d’un BTSA GPN doit être capable de :

  • Contribuer à la production des diagnostics et expertises naturalistes.
  • Participer à des démarches de concertation et de médiation dans un territoire.
  • Conduire une opération de génie écologique et une action d’animation du public.
  • Contribuer à la conception de projets de gestion environnementale et d’éducation à l’environnement.
  • Conduire des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature.
  • Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en gestion et protection de la nature pour faire face à une situation professionnelle.

Module d'initiative locale (MIL)

Le module M71 ou Module d’initiative locale (MIL) vise à permettre le développement d’une compétence professionnelle ou d’une ouverture sur des réalités sociales ou culturelles, sur des sciences ou des technologies contemporaines. Il correspond à un volume horaire de 87 heures/élèves.

Les MIL sont des modules locaux élaborés et mis en œuvre à l’initiative des établissements.

Il répond à des objectifs précis, complémentaires des modules définis par le référentiel de formation, en cohérence avec eux et avec le niveau du diplôme.

Les stages

12 semaines de stage

Pendant les 2 années de formation, ce sont au total 12 semaines de stage qui sont proposées aux étudiants.

Un stage à l'étranger

4 semaines sont consacrées à un séjour à l’étranger en fin de 1ère année au sein d’une exploitation agricole ou d’une entreprise liée au secteur agricole.

Les étudiants Erasmus+ avant le départ en stage l’étranger

Que faire après un BTS GPN ? - Les débouchées

Entrer dans la vie active et équivalence

Le BTSA GPN fait partie des diplômes autorisant à exercer des fonctions d’animation et de direction en séjours de vacances en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme (profession réglementée).

Il peut également devenir animateur nature, garde champêtre, conducteur(rice) d’opération de gestion des espaces de nature, garde pêche, ou encore technicien gestionnaire d’espaces naturels… (liste non exhaustive)

Enfin, les diplômés de GPN bénéficient d’une reconnaissance partielle d’équivalence avec le diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS).

Poursuite d'études

Environ 50% des diplômés choisissent de poursuivre leurs études. Plusieurs possibilités :

  • Une certification de spécialisation agricole (CS) en un an ;
  • Un autre BTSA en un an ;
  • Une licence pro dans l’écotourisme, l’accompagnement de projets en milieu rural, le développement durable ou la protection des milieux naturels, ou même vers la licence générale;
  • DEJEPS animation socio-éducative ou culturelle mention développement de projets, territoires et réseaux
  • Une école vétérinaire ou une école d’ingénieur en admissions parallèles ou après une classe prépa post-bac +2 (ATS)

PARCOURSUP 2022

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la plateforme PARCOURSUP 2022.

Adaptations et aménagements pédagogiques​

Les élèves ayant besoin d’adaptations et/ou d’aménagements pédagogiques, par exemple des troubles de l’apprentissage (trouble dys, TDAH…) sont accueillis avec bienveillanceUne équipe pédagogique dynamique accompagne chaque jeune.

L’objectif étant d’accepter les difficultés de l’élève et de l’aider de façon équilibrée, vers sa réussite, quel que soit son âge et sa classe.

Mise à jour Janvier 2022